Retour à la rubrique Age du Fer et Antiquité classique

La civilisation étrusque

Briquel, Dominique

Éditeur : Fayard, 1999

Les Etrusques continuent à évoquer un monde, énigmatique. C'est qu'ils ont laissé une double image d'eux-mêmes : sereine, comme ces couples bien nourris, allongés sur leurs lits funèbres pour 1'éternité, ou inquiétante, comme ces horribles grimaces qui ornent d'inoubliables fresques. C'est aussi que les Grecs, qui redoutaient leur puissance, les ont dépeints comme de dangereux pirates aux moeurs dépravées, et que ces légendes ont traversé les siècles. Les anciens habitants des collines de Toscane conservent bien des mystères, car même si leur écriture peut être déchiffrée, leur langue reste en large partie incompréhensible. Mais ce peuple, auquel les Romains empruntèrent tant, est de mieux en mieux connu. Sa civilisation, d'une richesse et d'un faste surprenants, est sans équivalent dans le monde antique. Non moins surprenante est l'histoire de sa découverte. Depuis la Renaissance, en effet, collectionneurs, savants, chasseurs de trésors et amateurs d'antiquités n'ont cessé de fouiller les innombrables tombes de Toscane dans l'espoir de trouver les secrets de ces Étrusques si différents des autres peuples de l'Antiquité.

Si malgré nos soins, une erreur, une reproduction ou un renvoi non-autorisés étaient constatés, nous vous remercions de bien vouloir nous le faire savoir à l’adresse indiquée à la rubrique «Contact».

© 2019 Société Française d'Études Indo-Européennes