Retour à la rubrique Italo-Celtique, Celtique, Latin

La dérivation inverse en latin

Garnier, Romain

Éditeur : Innsbruck, 2016

Le présent ouvrage porte sur la dérivation inverse en latin (524 pages). J’y expose la thèse voulant qu’un assez grand nombre de vocables latins, souvent réputés obscurs, puissent avoir été forgés en latin même et non pas hérités ou empruntés.

Si malgré nos soins, une erreur, une reproduction ou un renvoi non-autorisés étaient constatés, nous vous remercions de bien vouloir nous le faire savoir à l’adresse indiquée à la rubrique «Contact».

© 2019 Société Française d'Études Indo-Européennes