Retour à la rubrique Néolithique et âge du Bronze

L'Europe des origines. La Protohistoire (6000-500 avant J.-C.)

Kruta, Venceslas

Éditeur : Gallimard, 1992

Près de six millénaires séparent en Europe les dernières œuvres de la Préhistoire de l'épanouissement artistique des premiers peuples historiques. Cette période débute par l'apparition de l'agriculture et se termine avec l'essor des grandes civilisations urbaines de la Méditerranée septentrionale. Elle correspond à la Protohistoire, «première histoire» de peuples sans mémoire écrite. L'évolution récente de la sensibilité artistique permet d'apprécier aujourd'hui à sa juste valeur la qualité des milliers d'œuvres qui jalonnent ce long parcours. Depuis les idoles des premiers agriculteurs jusqu'aux sceaux de bonze historiés, vers 500 avant J.-C., l'art reste indissociable de la pensée religieuse. Il reflète la découverte d'un ordre universel régi par les dieux, mais également l'émergence progressive d'une humanité qui construit par le mythe sa propre mémoire. C'est donc un chapitre fondamental de l'histoire culturelle de l'Europe que ce volume permet de découvrir.

Si malgré nos soins, une erreur, une reproduction ou un renvoi non-autorisés étaient constatés, nous vous remercions de bien vouloir nous le faire savoir à l’adresse indiquée à la rubrique «Contact».

© 2019 Société Française d'Études Indo-Européennes