Retour à la rubrique Romains, Italiques

Les bronzes de Castiglione delle Stiviere : Carnyx ou effigie d'un échassier ?

Kruta, Venceslas

Editeur : Études Celtiques

Libre de droit

2013

Une tombe à inhumation, découverte peu avant 1914 dans une extraction de graviers de Castiglione delle Stiviere (province de Mantoue, Lombardie), avait livré un riche mobilier, le plus spectaculaire découvert jusqu’ici dans une tombe de l’aire cénomane de la Transpadane antérieure au IIe siècle av. J.-C.1 Les objets furent en partie dispersés et ne furent probablement pas tous recueillis, notamment les fragments jugés sans importance. Cependant, il fut possible de récupérer cinq vases en bronze, produits probablement en Italie centrale et appartenant à un service de table analogue à ceux de tombes sénones de Montefortino, une coupe céramique, deux coutelas en fer, ainsi qu’un candélabre de type étrusque qui aurait peut-être été fabriqué au nord du Pô, car ses éléments figurés paraissent révéler l’empreinte de l’art des bronziers de Vénétie. Il pourrait être un peu plus ancien que les objets mentionnés précédemment, datables vers le deuxième tiers du IIIe siècle av. J.-C., ainsi que l’a confirmé en dernier lieu l’étude détaillée de R. De Marinis.

Si malgré nos soins, une erreur, une reproduction ou un renvoi non-autorisés étaient constatés, nous vous remercions de bien vouloir nous le faire savoir à l’adresse indiquée à la rubrique «Contact».

© 2019 Société Française d'Études Indo-Européennes